Biographie
ecc

Biographie

Tout en poursuivant des études d’Art et d’Archélogie et de Philosophie à la Sorbonne, Edith Canat de Chizy obtient successivement six premiers prix au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dont celui de composition. Elle s’initie à l’électroacoustique au Conservatoire et au Groupe de Recherches Musicales. Elève d’Ivo Malec, elle fait en 1983 la rencontre décisive de Maurice Ohana à qui elle consacrera avec François Porcile une monographie en 2005 aux Ed. Fayard. Dansl’oeuvre de cette violoniste de formation, qui comporte à ce jour près d'une centaine d'opus, la musique concertante occupe une place de choix : Moïra, concerto pour violoncelle, primé en 1999 au Concours Prince Pierre de Monaco ; l’année suivante, Exultet, concerto pour violon créé en 1995 par Laurent Korcia, est nominé aux Victoires de la Musique ; Les Rayons du Jour, concerto pour alto, créé en février 2005 parAna Bela Chaves et l’Orchestre de Paris dirigé par Christoph Eschenbach. Parmi ses oeuvres marquantes, pour la plupart commanditées par l’Etat, Radio-France, l’Orchestre de Paris, l’IRCAM, des ensembles tels que Musicatreize, les Solistes XXI,le Nederlands Kamerkoor, Sequenza 9.3, Accentus, TM+..., on notera particulièrement ses pièces vocales,ses oeuvres pour cordes, notamment ses trois quatuors, et ses pièces symphoniques dont Omen, créée en octobre 2006 parl’Orchestre National de France, et Pierre d’Eclair, créé en Mars 2011 par l’Orchestre National de Lyon, ainsi qu’Over the sea, sa première oeuvre avec dispositif électronique créée le 11 Mai 2012. Elle a été plusieurs fois en résidence, notamment au Festival de Besançon où sa pièce pour grand orchestre Times a été imposée à la finale du Concours International des Jeunes Chefs d’Orchestre 2009, etcréée par le BBC Symphony Orchestra. De nombreuses distinctions sont venues couronner son oeuvre : Prix de la Tribune Internationale des Compositeurs (pour Yell, en 1990), Prix Paul-Louis Weiller de l’Académie des Beaux-Arts (1992),Coup de coeur de l’Académie Charles Cros pour son CD Moving, plusieurs prix décernés par la SACEM dont le Grand Prix de la Musique Symphonique en 2004. Nommée Chevalier des Arts et Lettres en 1994,Officier de l’Ordre National du Mérite en 2012, élue à l’Académie des Beaux-Arts en 2005, Edith Canat de Chizy est la première femme compositeur à être reçue à l’Institut de France. Après avoir dirigé les conservatoires du 15è puis du 7è art de Paris, elle enseigne actuellement la composition au CNR de Paris depuis 2007. En Janvier 2008, Edith Canat de Chizy est nommée Chevalier de la Légion d’Honneur.  

LIRE LA SUITE

Catalogue

Voilé, dévoilé (2015)

Création le 29 Mai 2015 par l'Orchestre Philha...

Nunc Dimittis (2015)

Création le 17 Avril 2015 par le Jeune Choeur ...

L'ibis rouge (2014)

14 Mai 2014. Création à Mulhouse par les musi...

Cinq miniatures (2013)

23 Novembre 2013. Création à Mirecourt ( 5è ...

Drift (2013)

19/10/2013 - Douchy les Mines, Nouveau Centre d...

Consulter le catalogue

Actualité

Over the sea

Parution du CD Over the sea au label Fy-Solstice le 31 Août 2015.

Agence Galatea

Edith Canat de Chizy vient d'intégrer l'agence Galatea:

Agence Galatea

Podcast

Vous pouvez réécouter Voilé, dévoilé sur le site de France-Musique jusqu'au 28 Juin 2015 

Voici le lien:http://www.francemusique.fr/emission/les-vendredis-du-philhar/2014-2015/29-05-2015-05-29-2015-20-00

Lundi de la contemporaine

Edith Canat de Chizy est l'invitée d'Arnaud Merlin le 18 Mai 2015 à 21h30 à l'occasion de la création de Voilé, dévoilé avec l'Orchestre Philharmonique de Radio-France le 29 Mai prochain

voir: " Concert 29 Mai Radio-France"

Concerto

Le 22 Octobre 2013, création de Drift concerto pour clarinette par l'Orchestre National de Lille et le clarinettiste Paul meyer. Direction Roberto Rizzi-Brignoli. Ce concert sera diffusé en direct sur France-Musique.

Lire toute l'actualité

Concerts

La ligne d'ombre

 Orchestre Français des Jeunes

Direction David Zinman

-Aix-en-Provence Grand Théâtre: 4 Septembre 2015

- Laon, Cathédrale: 6 Septembre 2015 

Voilé, dévoilé

Création mondiale le 29 Mai 2015

Orchestre Philharmonique de Radio-France. Soprane : Mireille Delunsch. Direction: Joshua Weilerstein. GRand Auditorium de Radio-France.

 

Siloël

pour 12 cordes. Orchestre de Caen. Direction Vahan Mardirossian. 19 Mai 2015

Prélude au silence-Cinq miniatures

Violon: Isabelle Lesage Piano: Honoré Béjin. Dijon 17 Mai 2015.

Prélude au silence- Cinq miniatures

Violon: Isabelle Lesage Piano: Honoré Béjin. Dijon 16 Mai 2015

Ouvrir l'agenda

Discographie

TimesADSL.mp3

DiosADSL.mp3

MesseAscensionKyrieADSL.mp3

RayonsJourADSL.mp3

EnBleuEtOrADSL.mp3

Voir toute la discographie

Presse

L'horizon illimité

Resmusica Michèle Tosi;5 Novembre 2011

Nunc Dimittis à Abbeville

Dès les premiers sons, la pièce d’Edith Canat de Chizy captive. Nous quittons brusquement l’Allemagne romantique et religieuse pour une fantastique forêt de sons et de bruissements. Les chanteurs murmurent, parlent, psalmodient à toute vitesse, se frappent la poitrine autant qu’ils chantent. L’écriture est ciselée à l’extrême. Ce Nunc Dominus est court et très dense. Le soin apporté à son élaboration est perceptible, rien n’est laissé en trop. La respiration y est aussi importante que le chant : à plusieurs reprises, le chœur souffle, inspire, expire ostensiblement. Avec cette pièce, la spiritualité revêt une toute autre expression.

La lettre du musicien Suzanne Gervais 20-05-2015 ( Jeune Choeur de Paris dir. Henri Chalet)

 

Hadewijch d'Anvers: La fureur d'aimer

La fureur d'aimer Etienne Comes 23 Septembre 2013.

Composer aujourd'hui

Article Resmusica.com Maxime Kaprielan 3 Septembre 2013.

CD Times " L'oeuvre pour orchestre"

... Le discours anguleux, ponctué par des ruptures et des impacts que cette rétrospective incite à considérer comme des constantes, passe dans la Ligne d'ombre par le filtre d'une plus grande économie de moyens. De cette sobriété naît une force expressive plus impressionnante encore, alimentée par un cortèges de figures qui, évoluant sur un fond faussement statique, poussent inexorablement vers un climax. On ne pourra qu'être frappé par une autre constante: les fins très ténues avec lesquelles Edith Canat de Chizy, dans un geste particulièrement élégant, s'efface après avoir affirmé.

 Pierre Rigaudière

Diapason.

Lire la revue de presse